Projets Humanitaires

Approvisionnement de médicaments
Chaque année depuis 2007, différentes campagnes de sensibilisation ont lieu en Andorre. Un des objectifs de celles-ci est l’approvisionnement régulier de médicaments de première nécessité aux enfants de Eben-Ezer. COOPERAND, dans la mesure du possible, participe à l’approvisionnement semestriel de tous les médicaments urgents.

Hospitalisations et opérations chirurgicales
À part toutes les autres actions réalisées sur place, les besoins urgents en hospitalisation et opérations chirurgicales sont couverts aussi bien à Eben-Ezer, Granja Moglia que Casa Maín. Très souvent, des opérations qui chez nous, en Occident, sembleraient simples et sans importance, deviennent dans ces zones-ci des questions de vitales pour les jeunes (fractures, appendicites, infections, ...)

Approvisionnement de matériel scolaire
Chaque année, dans un foyer ou un autre, il faut faire face à des besoins aussi simples que l’acquisition de crayons pour les enfants ou de photocopies de manuels pour qu’ils puissent assister en cours et étudier. Ce sont des produits à bas coût qui n’ont pas un caractère urgent mais qui, en fin de compte, facilitent et favorisent le travail entrepris par tous les foyers. L’acquisition de ce matériel est en relation avec l’obtention de résultats.

Approvisionnement de vêtements et matériel pour la pratique du sport
Tous les jeunes de Eben-Ezer et Casa Maín ont besoin de faire des activités à l’air libre, des activités de loisir, culturelles ou sportives...Très souvent, ces activités (colonies d’été, visites, activités extrascolaires, ...) requièrent des habits de rechange (tenues de sport, chaussures de sport, tricots de corps, ...) qui font défaut dans les foyers puisqu’ils ne possèdent qu’une seule tenue.

Approvisionnement d’aliments
Une fête d’anniversaire, une fête de fin d’année, les fêtes de Noël, entre autres festivités, représentent des évènements, qui par manque de moyens, ne peuvent pas être célébrés. C’est à ce niveau-là que les marraines et les parrains, les volontaires sur le terrain et le support de beaucoup de personnes d’Andorre font la différence puisqu’ils permettent à ces jeunes de festoyer en toute normalité. Il ne faut pas oublier l’achat de lait, de viande ou d’autres produits de premières nécessités qui peut être réalisé à des moments ponctuels.

Disposition et maintien du matériel mobilier
Des sanitaires détruits lors de l’insertion d’un jeune ayant un comportement violent, rechange de litières dans les dortoirs, achat de couvertures pour un pavillon où vivent 60 jeunes qui doivent affronter le froid de l’hiver, équipement des cuisines, acquisition de matériel médical et hygiénique, ... autant de petites choses, qui sont très nécessaires pendant toute l’année dans les foyers qui ne sont, malheureusement pas en mesure de couvrir.
Back to top