Éducation Digitale

Le Projet d’Éducation Digitale nait de la volonté de COOPERAND avec l’Amérique latine d’offrir des opportunités de formation académique qualifiée, dans un premier temps, à tous les jeunes âgés de 14 ans des foyers du Projet Don Bosco et seulement après, aux jeunes des différents foyers, aux élèves de l’École Jove Bolivia et aux habitants des quartiers voisins ayant peu de ressources.

Le Gouvernement d’Andorre, pays d’origine de Carla Riestra, la présidente de COOPERAND et du projet Don Bosco avec lequel elle collabore depuis de nombreuses années, ont cherché la meilleure manière de mettre sur pied un projet qui offre des sorties professionnelles qualifiées qui aient l’assurance des emplois et la stabilité de ceux-ci dans le long terme. Ce projet deviendrait une source de revenus pour l’Institut Mamà Margarita, Centre d’Enseignement Alternatif adscrit au Projet Don Bosco et à l’institution qui accueille le Projet Éducation Digitale.

L’expérience de Carla de plus de 15 ans dans le monde de l’éducation, l’expérience de Sergio de 30 ans dans le monde de la technologie et l’entreprise et l’expérience des responsables sur le terrain du Projet Don Bosco et Ofprobol (« Oficina de Santa Cruz pour la Gestion de Projets de l’Ordre Salésien), ont permis de configurer un projet qui combineraient, non seulement, les classes où seraient imparties les carrières professionnelles mais aussi, une « couveuse d’exploitation » dans le long terme. Tenant en compte l’objectif indispensable qui est celui d’assurer le plus grand nombre de postes de travail réels à la fin de la formation des futurs étudiants de la Bolivie, le Projet s’est focalisé sur les cours de formation dans les secteurs de plus grande demande et de plus grande croissance sur le marché, c’est-à-dire : la technologie de l’information.

PROJET ÉDUCATION DIGITALE

Chacune des entités impliquées dans le développement de ce projet couvre tous les horizons nécessaires et indispensables à la garantie du succès de celui-ci à long terme :

  • Le Gouvernement d’Andorre apporte l’équipement nécessaire au développement du projet et effectue les investissements requis dans les licences sur les programmes et le développement des solutions nécessaires à la gestion de la formation et production du projet
  • Le Projet Don Bosco fournit les locaux et les professeurs requis pour les formations
  • COOPERAND facilite les connaissances et le savoir faire pour le développement des cours, les heures de formation nécessaires à l’emploi des outils spécifiques à la formation et la gestion de la « couveuse »

Le Projet Éducation Digitale contemple des cours de formation en : conseillers en solutions digitales, développement d’applications pour dispositifs mobiles, solutions intégrales dans le « nuage », spécialistes en sureté digitale intégrale, ...

Toutes ces carrières ont une grande demande sur le marché ainsi qu’une grande projection au moment de garantir des postes de travail solides, une fois la formation achevée.

Le prérequis de base à ce projet stipule de ne pas initier de nouvelles carrières professionnelles tant qu’un minimum de 20 postes de travail ne sont pas garantis aux premiers étudiants qui achèvent leur cursus. Sans cette condition, le projet n’aurait aucun sens. Tout compte fait, c’est la motivation qui pousse nos élèves à réaliser les efforts nécessaires à l’obtention d’une formation qualifiée qui, plus tard, leur garantira l’insertion dans le monde du travail et par conséquent, dans la société, comme toute personne adulte.

CONSEILLERS DE SOLUTIONS DIGITALES

Le premier cours que le projet d’éducation digitale offre dans ce secteur d’activité, tout en assurant un maximum de postes de travail, est la formation dans le développement de solutions digitales pour la gestion d’entreprises.

Ce cours se base sur 3 années de formation théorique qui couvre les aspects de bureautique avancée, de développement basique et avancé en tant que conseiller de la plateforme Filemaker et de formation en esprit d’entrepreneur. Après, suit une année de formation pratique travaillant sur des situations réelles chez les différents clients que la « couveuse » puisse gérer.

Le Ministère de l’Éducation de La Bolivie exige un minimum de 2.400 heures de formation pour l’obtention du diplôme de Technicien conjointement avec un certificat d’aptitude émis par l’Institut Mamà Margarita. L’élève qui serait intéressé peut également avoir un certificat en tant que « FileMaker Certified Consultant » : il s’agit d’un certificat officiel d’une des compagnies nord américaines plus reconnues dans le secteur des nouvelles technologies, compagnie subsidiaire de la première entreprise mondiale dans le secteur TI, Apple Inc.

Comment le Projet Éducation Digitale parvient-il à assurer les postes de travail ? Après la mise en route d’une solution intégrale digitale qui permette de gérer tout le Projet Don Bosco et, pendant l’année 2015, celle d’une entreprise partenaire de Santa Cruz ainsi qu’avec la plateforme de développement « conseiller de solutions Digitales », il est indispensable d’être en mesure de couvrir les postes de travail qui puissent répondre à la maintenance, les actualisations, les modifications et les extensions de ces solutions. Rien que l’entreprise en question aura besoin de plus de 30 postes de travail à un niveau national et ceci dans les prochaines années.

Il faut également souligner la tâche commerciale de l’équipe du bureau d’insertion professionnelle avec tous les amis du Projet Don Bosco. Il leur est offert à tous une implantation dans leur entreprise d’une solution gratuite et ceci dans une zone déterminée par le client (solution développée avec la plateforme FileMaker, noyau de la formation fournie aux élèves du cours en Conseillers en solutions digitales). En échange, le client se compromet à utiliser les services de nos élèves devenus conseillers afin de réaliser la maintenance et toute autre modification postérieure requise. En d’autres mots, de nouveaux lieux de travail pour le Projet.

C’est ainsi, qu’au terme de trois ans de formation, les élèves cohabiteront avec la « couveuse » et nos professionnels qui opèrent déjà sur le marché national. Ces jeunes commenceront à travailler et recevront leur premier salaire. Ils s’habitueront, de cette façon, au marché dirigé par le Projet Éducation Digitale et, après un an, ils pourront travailler à leur compte ou bien ils peuvent demeurer dans la couveuse.

Jeunes garçons, jeunes filles, l’avenir est entre vos mains si vous voulez avoir l’opportunité d’un travail garanti et d’une meilleure vie : Éducation digitale est une bonne option.
 
Gracias Proyecto Don Bosco!
Don Bosco
Gracias Gobierno de Andorra!
bandera andorra
  • Éducation Digitale
    Le Projet d’Éducation Digitale nait de la volonté de COOPERAND avec l’Amérique latine d’offrir des opportunités de formation académique qualifiée, dans un premier temps, à tous les jeunes âgés de 14 ans des foyers du Projet Don Bosco et seulement après, aux jeunes des différents foyers, aux élèves de l’École Jove Bo...
  • Le foyer Casa Nain accueille 120 jeunes filles adolescentes qui proviennent d’un environnement familial déstructuré et se trouvent devant un grand risque d’exclusion sociale, ou bien, dans de nombreux cas, directement à la rue. Toutes ces jeunes filles reçoivent tout ce qui est nécessaire à leur développement person...

    Support Thérapeutique À « CASA MAIN »

    Le foyer Casa Nain accueille 120 jeunes filles adolescentes qui proviennent d’un environnement familial déstructuré et se trouvent devant un grand risque d’exclusion sociale, ou bien, dans de nombreux cas, directement à la rue. Toutes ces jeunes filles reçoivent tout ce qui est nécessaire à leur développement personnel : leur insertion dans la société, une formation morale et académique, des aliments, des vêtements, des soins hygiéniques et sanitaires.

    Cependant, elles ont toutes subi des traumatismes avant d’arriver dans le foyer et ceux-ci doivent être traités par des professionnels. Si ce support n’est pas réalisé, dès qu’elles arrivent à leur majorité et quittent le foyer, elles vivront à nouveau tout ce qu’elles avaient souffert avant leur entrée dans le foyer : elles imiteront inconsciemment le comportement de leurs parents, ce qui les conduira à la même situation qu’elles ont connue elles-mêmes.

    C’est pour tout cela que COOPERAND a déclenché, à la fin 2013, un projet de support thérapeutique. Pendant 12 heures hebdomadaires, une psychopédagogue vient au foyer afin de traiter les jeunes filles affectées par des sévices, des exploitations ou des mauvais traitements. Le projet a l’intention d’élargir cette frange horaire jusqu’à 8 heures par jour, pendant toute la semaine, pour rendre un service plus approprié à la population de jeunes filles du foyer en question.

    Depuis aout 2015, Casa Molines Patrimonis a pris en charge ce projet thérapeutique en instaurant un nouveau département de psychologie et en fournissant une psychologue qui travaillera avec la thérapeute du centre d’accueil.
  • Les deux puis dont disposait Casa Main n’étaient plus opératifs par leur vétusté et par l’augmentation du nombre de jeunes fille dans le foyer depuis sa construction.

    Ces puis étaient constamment bouchés par les eaux fécales qui y étaient déversées, ce qui provoquait des situations inconfortables et insalubres pouvan...

    Construction De Puis Sceptiques à Casa Maín

    Les deux puis dont disposait Casa Main n’étaient plus opératifs par leur vétusté et par l’augmentation du nombre de jeunes fille dans le foyer depuis sa construction.

    Ces puis étaient constamment bouchés par les eaux fécales qui y étaient déversées, ce qui provoquait des situations inconfortables et insalubres pouvant conduire à l’apparition de complications de manque d’hygiène comme, en époque estivale, la « dingue » qui tue des centaines de personnes par an dans la ville de Santa Cruz. La décision fut prise d’élargir ces puis et ces canalisations existant déjà et d’en construire 2 de nouveaux.

    L’exécution de ces travaux a duré un mois pour chacune des deux étapes nécessaires à cet assainissement : du 1 septembre au 31 octobre 2013.
  • Une plateforme englobant tous les modules à contrôler a été établie comme un outil solide client/serveur pouvant être amplifié à posteriori, susceptible de travailler sur différents systèmes opératifs, depuis divers environnements d’accès et avec une gestion et un entretien simples et à bas coût.

    L’optimisation des r...

    Gestion Digitale Du Projet DON BOSCO (PDB)

    Une plateforme englobant tous les modules à contrôler a été établie comme un outil solide client/serveur pouvant être amplifié à posteriori, susceptible de travailler sur différents systèmes opératifs, depuis divers environnements d’accès et avec une gestion et un entretien simples et à bas coût.

    L’optimisation des ressources humaines et économiques, la centralisation des achats et la gestion en ligne feront viables les besoins du PDB en les rendant plus faciles à gérer et deviendront donc plus efficaces : grâce à la réduction des dépenses et à l’augmentation de la productivité ainsi qu’à un contrôle plus exhaustif de tous les processus.

    À long terme et par phases, la gestion unifiée sera implantée. Elle contrôlera et optimisera les activités de tous les secteurs du Projet :
    • Contrôle d’accès à l’éducation des jeunes garçons et des jeunes filles
    • Gestion des Foyers
    • Gestion des Écoles
    • Gestion des Instituts
    • Gestion des Centres de Formation
    • Gestion des Dépôts
    • Gestion des Jeunes
    • Mémoires Académiques
    • Mémoires Médicaux
    • Mémoires Psychopédagogique
    • Livrets d’Épargne K16
    • Parrainages
    • Assistance sociale : réinsertion sociale et au travail
    • Gestion des Clients et Fournisseurs
    • Gestion du Personnel et des Salaires
    • Gestion de la Trésorerie
    • Gestion des Devis
    • Gestion des Projets externes internationaux
    • Gestion de la Communauté Salésienne
    • Gestion du Centre de Loisir

    La proposition finale qui sera présentée, développée et appliquée au PDB, se base sur une solution qui prend en considération les aspects suivants :
    • Équipe de contrôle du département de l’Administration
    • Plateforme appartenant à l’un des premiers développeurs au monde (ce qui garantit l’actualisation de l’outil et l’adaptation aux nouveaux standards du secteur)
    • Outil de développement RAD : solutions faciles à instaurer (architecture orientée aux objets, outils de conception de l’utilisateur, automatisations des processus, développement en spirale, ...) ce qui a un impact sur la vitesse de développement, sur l’intégration de l’interface graphique, sur l’adaptation de l’utilisateur, à un coût moindre.
    • Outil de développement à enseigner à l’Institut Mamà Margarita en tant que « Technicien de Solutions » afin de donner une continuité à l’entretien de la solution dans l’avenir pour les propres ressources du Projet qui y seront intégrées
    • Plateforme de développement accessible sur le Web, sur les Systèmes Opératifs Windows, MacOx et sur les équipements mobiles en Système iOS
    • Toutes les décharges de données (tableaux de codes, personnel, élèves, jeunes, foyers, centres de production, produits de dépôts, ...) sont incluses dans la solution afin de pouvoir mettre en marche la gestion.

Back to top